Quand les Toulousains déformaient le crâne de leurs enfants

La déformation crânienne est une pratique ancestrale appliquée sur les nourrissons. À Toulouse, cette tradition a perduré jusqu’à l’aube de la Première Guerre mondiale, lui valant même le nom de «déformation toulousaine».

Ils ne viennent pas de mars ou d’un film de Hollywood. Ces étranges crânes allongés qui dorment dans les sous-sols du Muséum de Toulouse sont bien humains… et même toulousains ! Ils sont le fruit d’une déformation crânienne volontaire sur les nourrissons, une pratique très répandue jusqu’au XIXe siècle, notamment dans notre région qui lui a donné un nom : la «déformation toulousaine»…

Pour en savoir plus voir le billet de Louis Rayssac publié le 12 octobre 2016 sur le site la Dépêche


Vous aimerez aussi...