Cour d’assises de Bordeaux, octobre 1997

Le 16 octobre 1997, une « french memory’s bombe à retardement » explose au procès Papon. A la demande des parties civiles juives et du Mrap, un historien non-professionnel, auteur de La bataille de Paris, 17 octobre 1961, fait une déposition fleuve sur la période coloniale de l’accusé. Le grand public découvre un pogrom anti-algérien en plein Paris en octobre 1961. Le gouvernement Jospin doit annoncer qu’il n’ouvre pas seulement les archives sur Vichy, mais aussi celles de cette tragédie qui s’est produite sous De Gaulle. Une longue bataille sera nécessaire pour obtenir cette ouverture.

1540-1-c9717Avant d’être un événement bien connu des historiens, le 17 octobre 1961 a fait l’objet d’une amnésie complète. C’est elle que Jean-Luc Einaudi a dû vaincre dans un long combat de trois décennies, dont Fabrice Riceputi, dans son livre La bataille d’Einaudi, vient aujourd’hui restituer les grandes étapes : un travail d’enquête solitaire, la publication de La bataille de Paris en 1991, un témoignage sept ans plus tard lors du procès de Maurice Papon, puis le procès pour diffamation intenté à l’historien par Papon… Le livre de Fabrice Riceputi nous raconte également la résistance acharnée de l’appareil d’État lui-même à livrer ses secrets contenus dans ses archives, et la lente et difficile apparition du 17 octobre 1961 dans les manuels scolaires. Il nous convie enfin à une réflexion profonde sur l’incapacité de notre société à regarder en face son passé colonial, dont les effets pèsent encore lourdement dans les rapports sociaux contemporains. De cet utile travail d’anamnèse, portant lui-même sur un autre travail d’anamnèse, nous publions ici les premières pages, avec l’amicale autorisation de l’auteur et des éditeurs…

Présentation du livre La bataille d’Einaudi par Fabrice Riceputi 2 décembre 2015

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site lmsi.net

Fabrice Riceputi, né en 1958, enseigne l’histoire-géographie dans un quartier populaire de Besançon. Il anime le blog campvolant.com consacré à l’actualité des questions coloniales et postcoloniales. Il a mené un important travail de recherche pour écrire ce livre, dont les sources comprennent, notamment, des archives privées et des entretiens avec certains des  protagonistes de « la bataille d’Einaudi ».

La biographie de Jean-Luc Enaudi est disponible notamment sur lemonde

Plusieurs articles sur le même sujet sont référencés sur :

Jean Luc Einaudi, » La bataille de Paris, 17 octobre … – Criminocorpus

Octobre 1961. Un massacre à Paris – Criminocorpus

 


Vous aimerez aussi...