Deux mois avec les bandits de Chicago

En 1930, un reporter français enquête parmi la pègre. Il parviendra à interviewer Al Capone lui-même.

Le 14 septembre 1930, Le Journal annonce en première page « le plus sensationnel des reportages » : pendant deux mois, le journaliste judiciaire Geo London (pseudonyme de Georges Samuel) a enquêté parmi les bandits de Chicago. La ville est alors sous la coupe du tristement célèbre Al Capone…

La publication de ce reportage au long cours, qui connaîtra un immense succès, s’étale sur plusieurs semaines. Dans le premier article, paru le 15, London rapporte la plaisanterie à laquelle a droit tout voyageur à destination de Chicago : « Don’t forget your steel vest ! » (« N’oubliez pas votre gilet blindé ! »). Chicago, à l’époque, est célèbre pour sa corruption et ses règlements de compte sanglants, comme l’explique l’envoyé spécial …

Pour en savoir plus voir le billet publié le 2 novembre 2016 sur le site retronews


Vous aimerez aussi...