Roger Salengro, Louis L’Hévéder et les spadassins modernes

On se rappelle de François Mitterrand déclarant lors des obsèques de son ex-premier ministre Pierre Bérégovoy que « toutes les explications du monde ne justifieront pas que l’on ait pu livrer aux chiens l’honneur d’un homme et finalement sa vie au prix d’un double manquement de ses accusateurs aux lois fondamentales de notre République, celles qui protègent la dignité et la liberté de chacun d’entre nous ». Superbe et glaçante, cette phrase aurait pu venir sous la plume de Louis L’Hévéder lorsque ce député du Morbihan évoque, dans l’éditorial qu’il publie le 21 novembre 1936 dans l’organe de la fédération socialiste de son département, la mort de Roger Salengro1(Photographie à la une : A Lille, en 1934, Roger Salengro, au centre avec les fleurs, lors d’une manifestation. Album souvenir (extrait). Collection particulière.)

Pour en savoir plus voir le billet publié par Erwan LE GALL sur le site enenvor

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…


Vous aimerez aussi...