Le 2 décembre 1814 : décès du marquis de Sade à l’asile de Charenton

Le 2 décembre 1814 disparaissait à l’asile de Charenton, Donatien Alphonse François, comte de Sade, dit le marquis de Sade. Écrivain français et philosophe subversif, connu pour ses romans libertins et cruels, ses débauches et ses actes de violence lui valent de nombreux emprisonnement successifs, dont une incarcération à la Bastille pendant laquelle il écrit en cachette de ses gardiens sur un rouleau le sulfureux Cent-vingt journées de Sodome. Son nom est passé à la postérité avec le néologisme «sadisme», qui fait référence aux actes de cruauté décrits dans ses œuvres. @ Musée des lettres et manuscrits Gallica Source : Ministère de la Culture et de la Communication


Vous aimerez aussi...