Aux États-Unis, « d’abominables lynchages »…

2456_0États-Unis, entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle, la haine raciale entretenue par la Ku Klux Klan donne lieu à une violence inouïe retranscrite par la presse française.

4000 noirs ont été exécutés sans jugement aux États-Unis entre la fin du XIXe et la première moitié du XXe siècle selon une étude de 2015 de l’association américaine de défense des droits de l’homme, l’Equal justice initiative, réévaluant de plusieurs centaines de nouveaux cas les précédentes estimations.

Fusillades, pendaisons, noyades, supplices du feu, mais aussi mises en scène macabres, corps marqués au fer des lettres KKK ou badigeonnés de goudron bouillant puis couverts de plumes… Ces actes de torture et exécutions sommaires ont pour une large part été perpétrés ou encouragés par le Ku Klux Klan, né sur les ruines de la guerre de Sécession…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site retronews


Vous aimerez aussi...