La cour des miracles

Archive sonore de l’émission Europe 1 « Au cœur de l’Histoire » en date du 12 décembre 2012 – Franck Ferrand reçoit aujourd’hui Eric LE NABOUR, Historien et Diane ROUSSEL Maître de conférences à l’université de Reims Champagne-Ardenne, spécialiste de l’histoire de la criminalité, de la justice et de la police à Paris au XVIe siècle… (Photographie à la une : Cartouche, excellent film, nous livre un bon aperçu de la Cour des Miracles, bien sale et sombre. C’est pas tout à fait ça mais on s’en rapproche…)

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission Europe1

Originaire de Caen où il réside actuellement, Éric Le Nabour s’est fait connaître précocement pour ses biographies et ses ouvrages historiques chez Perrin notamment. Il est aussi l’auteur de plusieurs romans ayant pour cadre la Bretagne dont il est originaire, notamment Les Ombres de Kervadec et Retour à Tinténiac.

diane-225x300Diane ROUSSEL – Ancienne élève de l’École Normale Supérieure et agrégée d’Histoire, je suis maître de conférences en histoire moderne à l’université de Reims Champagne-Ardenne et rattachée au CERHiC depuis 2010. J’ai soutenu en 2008 à l’Université de Paris 13 une thèse intitulée « Paris en ordres et désordres. Justice, violence et société dans la ville capitale au XVIe siècle », dont la version remaniée a paru sous le titre Violences et passions dans le Paris de la Renaissance (Seyssel, Champ Vallon, 2012). Spécialiste d’histoire de la criminalité, de la justice et de la police, je m’intéresse en particulier aux usages sociaux de la justice et à la culture judiciaire d’Ancien Régime. Avec Marie Houllemare, j’ai co-dirigé Les justices locales et les justiciables. La proximité judiciaire au Moyen Âge et à l’époque moderne (Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015). Je mène actuellement une enquête sur les mécanismes de la régulation sociale, dans et hors du tribunal, en particulier à travers les accommodements privés et notariés au début de l’époque moderne. Je poursuis également mes recherches sur Paris aux XVIe et XVIIe siècles, notamment au temps des guerres de Religion et de la Ligue, et plus largement sur les espaces et les pratiques urbaines, les transgressions, la violence et les solidarités. Pour en savoir plus…

Enregistrer


Vous aimerez aussi...