À propos du blog d’information Criminocorpus

 ” … Le blog d’information Criminocorpus fonctionne en parallèle de la revue avec laquelle il a de nombreux liens. Il est hébergé sur la plateforme Hypothèses.org qui publie des carnets de recherche en sciences humaines et sociales. Il s’agit d’abord d’un moyen plus vivant et davantage accessible que la revue scientifique en ligne pour diffuser les connaissances et les sources de connaissances de l’histoire de la justice, des crimes et des peines. C’est pour cela que l’on y trouve des liens vers les nouvelles publications de la revue ou les nouveautés du musée numérique ainsi qu’une grande diversité de ressources sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines qui sont signalées dans ses publications (romans, polars, documents sonores, travaux universitaire etc). Le blog publie également des appels à contribution pour les prix scientifiques, les séminaires, les colloques ou les journées d’études dans le domaine de l’histoire de la justice. C’est là le deuxième aspect important de ce blog, c’est qu’il constitue en quelque sorte un espace numérique qui a vocation à rapprocher les différents acteurs de l’histoire de la justice. Il contribue ainsi à former une véritable communauté scientifique dans ce domaine, et ce autour de la plateforme Criminocorpus.

Il est possible de mesurer si l’objectif d’accessibilité de ce blog, y compris pour les non spécialistes, est réussi. Pour cela, on constate la mise en ligne sur le blog d’une note générale d’aide pour les recherches biographiques et généalogiques7 . Cette note a été rédigée par les gestionnaires du blog pour faire face à un trop grand nombre de demandes d’aide pour les recherches en question auxquelles ils ne pouvaient répondre individuellement. C’est le signe que ce blog est visité, qu’il suscite un intérêt et notamment pour des non spécialistes. Les statistiques d’Open Edition8 viennent confirmer cette analyse : elles enregistrent entre 10 000 et 27 000 visiteurs différents par mois sur l’année 2016 pour le blog de Criminocorpus. Ces chiffres sont considérables, notamment si on les compare aux autres blogs qui ont trait à l’histoire de la justice hébergés par OpenEdition. Par exemple, le blog Droit et justice enregistre entre 141 et 647 visiteurs différents par mois sur la même année ; pour le blog Historia, crimen y justicia, ces moyennes mensuelles oscillent entre 356 et 1792. On peut dire que, de ce point de vue, c’est un pari réussi pour Criminocorpus…” Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes et des …

#ApprentHiST nous propose déjà un nouveau billet : « CRIMINOCORPUS , écosystème numérique de l’histoire du crime », co-écrit par Jeanne Barnicaud, Lucille Nicolas et Julien Saint-Pol, tous trois en première année du Master Histoire de Université Lille 3UFR Histoire Lille3.

Vous pouvez retrouver l’ intégralité de l’article sur Criminocorpus, écosystème numérique de l’histoire du crime …

 

 


Vous aimerez aussi...