Le génocide des Arméniens : mémoire des crimes de masse

image-htmlParution du livre le 30 novembre 2016 –  le Sous la direction de Pascal Plas – L’extermination des Arméniens constitue le premier génocide du XXe siècle. Si, dans le dernier tiers du XIXe siècle, les tueries à rencontre des populations arméniennes sont nombreuses et terribles dans l’État ottoman, en 1915 il s’agit bien de l’éradication d’une communauté humaine millénaire du plateau d’Anatolie par une autorité étatique agissant au nom d’un projet idéologique global stigmatisant un groupe défini de façon religieuse et ethnique et détruit comme tel. Aujourd’hui encore pourtant ce génocide pose des questions de droit (droit pénal international, droits fondamentaux, science criminelle) et de mémoire (question de la reconnaissance, commémorations, monumentalité du souvenir, lois mémorielles). Ce sont ces deux axes qui ont été retenus par l’Institut international de recherche sur la conflictualité (liRCO), spécialisé dans la gestion des situations conflictuelles et post conflictuelles, lors des rencontres internationales qui se sont tenues à l’Université de Limoges pour le Centenaire. Cet ouvrage en est le résultat ; il réunit des approches diverses – juristes universitaires, historiens, avocat, essayiste – propres à revenir autrement sur un dossier empreint de souffrances, de querelles, d’enjeux politiques et diplomatiques qui l’empêchent de se refermer.

Pour lire un extrait du livre le choix des libraires

LISTE DES AUTEURS

Boris Adjemian, Historien, Bibliothèque Nubar de l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance, Paris

Janine Altounian, Essayiste, membre fondatrice de l’Association internationale de recherche sur les crimes contre l’humanité et les génocides

Christian Charrière-Bournazel, Avocat au Barreau de Paris, Ancien Bâtonnier de l’Ordre, Ancien président du Conseil national des Barreaux

Daniel Kuri, Maître de conférences en droit privé et sciences criminelles, OMIJ, Université de Limoges

Pascal Plas, Directeur de l’Institut international de recherche sur la conflictualité – Chaire d’excellence Gestion du conflit et de l’après-conflit, OMIJ, Université de Limoges

Virginie Saint-James, Maître de conférences H DR en droit public, OMIJ, Université de Limoges, Institut international de recherche sur la conflictualité -Chaire d’excellence Gestion du conflit et de l’après-conflit

Genre : Sociologie, Société

Éditeur : Lavauzelle, Panazol, France

Enregistrer


Vous aimerez aussi...