Les bagnes coloniaux (exposition)

5 novembre 2010 / 26 février 2011

 

Bibliothèque des littératures policières (BILIPO)

 

Entrée libre

Éloigner les indésirables constitue un réflexe ancien que la plupart des sociétés ont pratiqué. Mais l’essor des empires coloniaux y associa deux idées neuves : oeuvrer à la mise en valeur des nouveaux territoires et tenter de régénérer les criminels. Les bagnes coloniaux furent ainsi érigés en pénalité moderne et rationnelle. La France n’a pas manqué à la règle.
Dès l’Ancien Régime, on déporte dans les possessions d’Amérique mendiants, prostituées et « gens sans aveu ». La Révolution Française fait transporter en Guyane des opposants et des prêtres réfractaires. Mais c’est avec la reprise de l’expansion coloniale au XIXe siècle que le mouvement prend toute sa dimension, d’autant qu’on prend alors conscience de l’incapacité de la prison à amender les détenus. En 1830, on transporte en Algérie des milliers de condamnés militaires, aux sources de ce qui sera bientôt Biribi.

À compter de 1848, on y déporte les insurgés et les opposants politiques. En 1852, on commence à vider les bagnes métropolitains à destination de la Guyane et de la Nouvelle Calédonie. La République accentue le mouvement, peuplant tout l’Empire, de la Tunisie au
Tonkin, de Madagascar aux Saintes et à l’île du Diable, d’effroyables camps de relégation où des centaines de milliers de condamnés firent l’expérience du travail contraint. À compter des grandes campagnes de presse du premier XXe siècle, ces espaces de non-droit
furent peu à peu démantelés, mais seule la décolonisation aura raison de ses vestiges, signalant ainsi le lien intrinsèque liant le bagne et l’expérience coloniale.



Citer ce billet
Marc Renneville (2010, 25 novembre). Les bagnes coloniaux (exposition). Criminocorpus. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncza

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 26 novembre 2010

    […] This post was mentioned on Twitter by criminocorpus, criminocorpus. criminocorpus said: L'excellente Bibliothèque des littératures policières (paris) propose une exposition sur les bagnes coloniaux…. http://fb.me/P6mWtG17 […]

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search