Fouché : l’art de passer entre les gouttes sous la Révolution

Loin d’être aussi connu que Danton, Robespierre, Condorcet, Saint-Just, Marat, Gouges, ou Desmoulins, Joseph Fouché n’en reste pas moins l’un des principaux acteurs de la Révolution française. Nicolas Juncker et Patrick Mallet s’attaquent à cette figure ambiguë de la vie politique française dans une série dont le premier tome vient de sortir aux éditions Les Arènes.

Figure importante de la Révolution française, Joseph Fouché est l’un des rares acteurs de la Terreur à avoir survécu à la chute de Robespierre. Et pour cause : se sentant lui-même menacé, il a activement participé au complot qui est parvenu à destituer le membre le plus influent du Comité de Salut public, l’envoyant à l’échafaud le 28 juillet 1794. Joseph Fouché était parvenu à sauver sa peau, au prix d’un retournement de veste qui frise le chef d’œuvre de perfidie politique. Rappelons que Robespierre était son ami de longue date ; Fouché ayant même eu à une époque une relation amoureuse avec sa sœur Charlotte. C’est cette incroyable capacité à trahir pour survivre qui transparaît dans le premier volume de la biographie en bande dessinée que Nicolas Juncker (scénario) et Patrick Mallet (dessin) consacrent à celui que l’on a surnommé le « mitrailleur de Lyon »…

Pour en savoir plus voir le billet publié le 9 février 2017 par Philippe Peter sur le site cases d’histoire


Vous aimerez aussi...