Gérer l’accueil des réfugiés espagnols en Bretagne

L’hôpital militaire de Port-Louis où sont également internés des réfugiés espagnols. Carte postale. Collection particulière.

Une synthèse bienvenue sur un sujet qui n’est pas sans faire écho à l’actualité.

“La guerre d’Espagne est incontestablement l’un des plus grands drames du 20e siècle. Opposant les républicains aux nationalistes, le pays est ravagé par les bombardements dont le plus célèbre est celui de Guernica, immortalisé aux yeux du grand public par le tableau éponyme de Pablo Picasso. Fuyant les destructions, des milliers d’Espagnols décident de tout abandonner et trouvent refuge de l’autre côté des Pyrénées, en France.

L’histoire de cet exode est encore peu connue. Si le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale relègue l’histoire de ces Espagnols au second plan, le souvenir de la gestion catastrophique de cette arrivée de ces migrants par les autorités françaises explique également ce trou mémoriel. Il faut attendre près de 50 ans pour voir émerger les premières synthèses nationales grâce, notamment, aux travaux d’Emile Temine, de Geneviève Dreyfus-Armand, de Pierre Milza ou encore de Denis Peschanski. Localement, si les régions du sud de la France sont assez largement étudiées, ce n’est pas le cas de la Bretagne. Il faut dire qu’elle paraît peu concernée par ces évènements en raison de son éloignement géographique. Pourtant, à bien y regarder, près de 21 000 réfugiés auraient transité par la région entre 1937 et 1939. S’il existe bien quelques mémoires universitaires de qualité, il manquait néanmoins un ouvrage de synthèse. C’est ce que propose Isabelle Le Boulanger dans L’Exil espagnol en Bretagne (1937-1940), publié chez Coop Breizh1Photographie à la une bande défilante : Groupe de réfugiés espagnols, sans lieu ni date. Collection particulière.

Pour en savoir plus voir le billet publié par Yves-Marie EVANNO sur le site en envor

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…


Vous aimerez aussi...