La cellule ou le dortoir, à propos de la fermeture de la maison d’arrêt du Havre

La fermeture de la maison d’arrêt du Havre en avril 2010 a été l’occasion d’une réflexion sur l’évolution de l’architecture dans ce que furent, jusqu’en 1945, les prisons départementales. Un article publié sur le site criminocorpus présente les évolutions de cet établissement, ses dortoirs hérités du Second Empire et son aile cellulaire en application de la loi de 1875 sur les régimes de séparation des prévenus et des courtes peines.


Voir l’article et les photographies sur le site Criminocorpus