26 mars 1814 : mort de Joseph Guillotin, médecin et inventeur de la guillotine


Joseph-Ignace Guillotin

Appelé à l’Assemblée constituante, Guillotin s’y fera remarquer par la sagesse de ses vues et la modération de ses principes, s’attachant notamment à faire décréter l’égalité des peines et à recommander la recherche d’un supplice prompt et uniforme

Habile médecin, Joseph-Ignace Guillotin naquit le 28 mai 1738 à Saintes. Après avoir achevé ses humanités, il composa, pour obtenir le degré de maître ès arts, à l’université de Bordeaux, une thèse qui produisit une vive sensation ; les jésuites s’empressèrent d’attacher à leur ordre un jeune homme chez lequel ils remarquaient, à la fois, les qualités les plus brillantes et les plus solides de l’esprit. (D’après « Biographie universelle ancienne et moderne » (Tome 18) édition de 1857, « Biographie universelle ou Dictionnaire historique des hommes qui se sont fait un nompar leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes » (Tome 10) édition de 183 3 et « Dictionnaire universel et classique d’histoire et de géographie » (Tome 2) édition de 1853) Illustration à la une, bande défilante : Une « guillotine » du XVIe siècle. Gravure du temps.
Pour en savoir plus voir le billet publié le 16 mars 2017 sur le site de la France-pittoresque

Vous aimerez aussi...