Prisons : les registres d’écrou (Archives des Ardennes)

Page de couverture du premier registre d’écrou de la maison d’arrêt de Sedan, 1875 (cote : 2Y 38)

Comme tout document provenant des administrations publiques, les Archives départementales collectent et conservent les documents émanant des établissements pénitentiaires des Ardennes. Zoom sur l’un d’entre eux : le registre d’écrou.

Les établissements pénitentiaires, plus communément appelés « prison », englobent les maisons centrales, affectées aux longues peines d’emprisonnement et les maisons d’arrêt, de justice et de correction, destinées aux personnes condamnées à un emprisonnement de courte durée : prévenus en attente de passer en correctionnelle (maison d’arrêt), accusés devant passer en cour d’assises (maison de justice) et condamnées correctionnels à moins d’un an (maison de correction). Sont également emprisonnés les condamnés des tribunaux de simple police, les condamnés à la contrainte par corps (dettes) et les détenus passagers en cours de transfert…

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site des Archives des Ardennes archives.cd08


Vous aimerez aussi...