Le massacre de Pantin – Jean-Baptiste Troppmann

Jean-Baptiste Troppmann

Le 20 septembre 1869, six corps sont découverts dans un champ de Pantin, celui d’une femme et de 5 enfants. La police identifie la famille Kinck, des bourgeois de Nord. Mais le père, Jean Kinck, et son fils aine, Gustave, manquent à l’appel. Sont-ils les auteurs du crime ? Illustration à la une, bande défilante : CONDAMNATION ET EXÉCUTION DE JEAN-BAPTISTE TROPPMANN© MuCEM, Dist. RMN-Grand Palais / image MuCEM

Crimes, faits divers, histoires inquiétantes ou étonnantes, Christophe Hondelatte propose aux auditeurs d’Europe 1 de revenir durant une heure, sur les aventures humaines et les histoires vraies qui ont marqué la France, en les ponctuant d’archives de la station.

Pour en savoir plus voir le billet publié le 7 mars 2017 sur le site de l’émission Europe1

Référence bibliographique :

« Le crime de Pantin » de Pierre Drachline (Denoël, 1985)

« Les crimes célèbres : Troppmann, ou les crimes de Pantin et de Soulz » (Éditeur Le Bailly, 1870, BNF)


Vous aimerez aussi...