Ils ont cru aux larmes des femmes (Roger Faindt)

Le combat de résistants pour sauver l’honneur des femmes tondues.

Parution du livre le 15 septembre 2016 – 1944. Après avoir été tondues, des femmes sont contraintes de défiler nues sur les pavés recouverts de débris de verre. Bébert et le Pointu, deux résistants, tentent d’intervenir pour sauver une jeune femme qu’ils connaissent. Arrêté et interrogé, l’homme qui a tondu les femmes dévoile l’identité de son chef, un dangereux collaborateur : l’enquête commence… « Vous êtes de ceux qui pensent que l’amour pardonne ? » – J’ai l’impression que tu me condamnes, soupçonna-t-elle en haussant légèrement le ton. – Pas du tout, nia Thérèse qui baissa les yeux en pensant à sa propre histoire. Il y eut un silence, puis Thérèse ajouta : – Comment pourrais-je te condamner puisque j’ai aimé un Allemand et que je l’aime toujours… Et c’est de lui que j’attends un enfant. Un petit Boche, un bâtard de Boche comme diront les gens, bégaya Thérèse qui se mit à pleurer à son tour. Rosa se leva et prit la jeune femme dans ses bras. – J’ai peur, confia Thérèse.

Auteur franc-comtois, Prix Pergaud 2001, Roger Faindt est un écrivain professionnel publié depuis 1997. Il est aussi scénariste et prêteur de plume.

Son origine alsacienne par la lignée maternelle et allemande par la lignée paternelle a marqué une partie de son œuvre, habitée par l’universalité des sentiments humains qu’il explore dans des romans ayant pour toile de fond les deux grandes guerres du 20ème  siècle.

Il s’est également exercé avec succès à la science-fiction et nous livre des nouvelles qui le rapprochent des jeunes lecteurs.


Vous aimerez aussi...