Fleury-Mérogis 91700

Parution du livre le 18 octobre 2012 – Novembre 2005, Boubacar Diop, dit “Bouba” n’a que dix-huit ans et n’en est pas à son premier séjour en prison. Mais pour lui le quartier de mineurs, c’est fini : après un casse qui a mal tourné, il est incarcéré à Fleury Mérogis comme un adulte. Jean Ambrogioni est un” beau mec”, sauvé par l’abrogation de la peine de mort en 1981, il vit depuis au trou. Les centres pénitentiaires, il connaît. C’est à Fleury, qu’il vient d’apprendre qu’il a un cancer du pancréas. Ahmad est un ancien élève du lycée français de Kaboul. Il a trahi le commandant Massoud pour rejoindre les Talibans. Alors qu’il essayait de gagner Londres pour vendre des oeuvres d’art volées au musée de Kaboul, il a été arrêté par la police des airs et des frontières de Roissy. Il intéresse aussi vivement les services secrets français qui l’ont identifié comme l’un des participants à la destruction des Bouddhas de la vallée de Bâmiyân en mars 2001.

Les trois hommes se croisent dans cette prison devenue le plus grand centre pénitentiaire d’Europe. Le passé d’Ahmad en Afghanistan et son rôle dans la fuite des chefs talibans, la mise en place d’une organisation religieuse qui fédère les jeunes désoeuvrés de Fleury alors qu’à l’extérieur les émeutes gagnent les banlieues, l’autorité naturelle d’Ambro, le vieux truand, tout ceci va s’entremêler pour faire basculer les vies et parachever les destins.

Ce roman noir carcéral a pour toile de fond Fleury Mérogis et les émeutes de novembre 2005. Mais Franck Chevillard nous emmène aussi dans le Var, en Corse, dans les vallées afghanes ou dans les zones tribales du Pakistan, au coeur des cités de la Banlieue Sud ou du Montreuil africain.

Franck Chevillard a été formateur à Fleury Mérogis de 2003 à 2005. Il a accompagné les détenus en fin de peine.

  • Éditeur : Manufacture de livre éditions
  • Collection : POLICIERS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *