Jean Galmot, un aventurier idéaliste

Jean Galmot, un aventurier idéaliste

« Jean Antoine Galmot naquit à Monpazier, en Dordogne-Périgord, le 2 Juin 1879. À vingt-sept ans, il découvrit la Guyane qu’il choisit pour patrie, un pays dont il critiqua le système colonial. Il travailla activement à rétablir les libertés publiques, les droits fondamentaux de l’homme et du citoyen qui avaient été bafoués. Il mourut à Cayenne, le 6 Août 1928, après une vie et un destin hors du commun. La vie de Jean Galmot a inspiré le roman de Blaise Cendrars, Rhum. Dans ces pages, l’écrivain traduit la philosophie du personnage en ces termes : « Voilà un homme qui dès son arrivée, s’est aperçu que ces noirs (et ces Indiens) ne sont pas des êtres d’une race inférieure, mais des hommes donc des frères, et qu’au surplus ce pays est le leur, que, par conséquent, ce qu’il produit est aussi à eux, et qu’ils doivent en profiter… » Des idées humanistes d’une étonnante modernité ! « …

Pour en savoir plus lire le billet publié par  le 15 mai 2017 sur le site Esprit de pays

 


Vous aimerez aussi...