Mesures policières de sûreté et populations particulièrement surveillées. Le registre des détenus administratifs de Bicêtre (1813-1851)‪

Le registre de Bicêtre, coté 2Y1-1, rencontré aux Archives départementales du Val-de-Marne au hasard d’une recherche sur un cas d’internement à l’hospice, est un gros in folio composé de cadres pré-imprimés, sur le modèle des registres d’écrou. Il garde trace des entrées et sorties de prison : ici 1618 décisions d’enfermement à la maison de détention de Bicêtre, à l’initiative du ministre de l’Intérieur…

Plan de l’article

  1. Bicêtre, prison de la préfecture de police de Paris
    1. Prisonniers d’État et répression politique
    2. Bicêtre, violon de la préfecture de police au début de la Restauration
    3. Bicêtre, prison de haute police pour les condamnés libérés
  2. Marques, signes et tatouages : des archives de la répression
    1. Signalement et lecture policière des corps
    2. Corps éprouvés
    3. Corps résistants

Par Jean-Claude Farcy

Jean-Claude Farcy est chercheur au Centre Georges Chevrier

et Laurence Guignard

Laurence Guignard est maîtresse de conférences à l’Université de Lorraine et chercheuse au CERHIO

Revue d’histoire du XIXe siècle 2015/1 (n° 50)

  • Pages : 268
  • Affiliation : Revue affiliée à Revues.org
  • Éditeur : Société de 1848

Pour se procurer le livre https://www.cairn.info/revue-d-histoire-du-dix-neuvieme-siecle-2015-1.htm

Les détenus administratifs de Bicêtre (1813-1851) | Criminocorpus


Vous aimerez aussi...