Louise Michel

Louise Michel

29 mai 1830 : Louise Michel naît au château de Vroncourt-la-Côte, en Champagne. Elle est la fille de Marie Anne Michel, domestique chez le couple Demahis et de père inconnu. Les Demahis la prennent sous son aile et lui donneront une instruction voltairienne.

Institutrice républicaine, cantinière pendant le siège de Paris, oratrice au club de la Révolution, ambulancière et soldat, elle prend une part active aux combats sur les barricades de la Commune.

Ayant appris que sa mère avait été arrêtée à sa place, elle se rend aux soldats versaillais, au risque d’être aussitôt passée par les armes. Elle est condamnée à la déportation à vie en Nouvelle-Calédonie.

L’exil sur une terre encore sauvage lui révèle sa vocation d’ethnologue. Elle s’intéresse aux mœurs canaques, à leur langue, apprend leurs légendes et leurs chants, avant de leur consacrer deux ouvrages qui représentent aujourd’hui de précieux documents ethnographiques.

Elle meurt d’une pneumonie à Marseille, le 9 janvier 1905, à l’âge de 75 ans.

Voir : Une Histoire de France de Jean-Michel Dequeker-Fergon (Sciences Po Paris), le Pérégrinateur Editeur, p. 293-295.

Parution du livre en octobre 2016 – L’auteur n’a d’autre ambition que d’offrir, en un volume unique, une Histoire de France qui, au-delà du nécessaire récit des péripéties de la construction de l’État-nation au cours des siècles, entend également laisser place aux grandes évolutions sociales et économiques. Il s’adresse à tous ceux qui, lycéens, étudiants, citoyens, simples curieux ou amateurs passionnés, entendent se familiariser avec une histoire aussi longue que riche, tissée de pages glorieuses et de moments sombres, pétrie de la vie et de la mort de millions d’hommes et de femmes réunis dans un même creuset. (…)

Jean-Michel DEQUEKER-FERGON est agrégé d’histoire, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris, à l’antenne parisienne de Columbia University et en classes préparatoires.


Vous aimerez aussi...