“Apache” – ALEX W. INKER nous fait revivre l’atmosphère du Paris de l’après 1ère guerre – Prix SNCF Polar 2017

ALEX W. INKER nous fait revivre l’atmosphère du Paris de l’après 1ère guerre

Paris, début des années 20. Un vieux bouclard du quartier de la Bastille.  Un serveur derrière le comptoir nettoie ses verres en rêvant, manches relevées, tatouages apparents sur des bras musclés et blancs. La nuit est tombée, la porte s’ouvre. Entre une très jeune et très  jolie métisse, cheveux courts, garçonne, la silhouette fine. La femme est accompagnée d’un homme d’un certain âge, gros, riche, transpirant et essoufflé.  Son micheton sans doute. Bientôt viendra les rejoindre le chauffeur de l’homme riche, aussi louche que patibulaire… Dans un huis clos étouffant leurs histoires vont se mêler, histoires de tranchées, de vols, de courses, de frangins, d’amour et de trahison. Au bout, il y aura la mort pour deux des quatre protagonistes. Oui, mais…

L’auteur : ALEX W. INKER est diplômé en 2006 de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles en Bande dessinée, titulaire d’un Master 2 de cinéma. En plus de son activité de dessinateur, auteur, il est professeur à l’université de Lille 3 où il enseigne à ses élèves les liens entre cinéma et BD. Il organise aussi des ateliers « découverte de la BD » dans les écoles, collèges et bibliothèques de sa région, l’Avesnois. APACHE est sa première BD.

Sa nouveauté, Panama Al Brown, l’énigme de la force, paraîtra chez Sarbacane le 06 septembre prochain.

« Sa forte personnalité graphique, son scénario sombre et grinçant, ainsi que son ancrage dans l’histoire en font un polar séduisant et décalé. »
Frédéric Hojlo – Actua BD


Vous aimerez aussi...