Thérèse et les prisonniers de l’ombre

Parution du livre le 16 octobre 2014 – Juin 1944 en Normandie. Cécile, une jeune fille de 15 ans, dort chez sa grand-mère quand les bombes tombent brutalement sur la ville. La grand-mère et sa petite-fille se réfugient aussitôt dans la cave. Elles y retrouvent tous les habitants de l’immeuble, mais également trois voleurs, surpris par les bombardements en plein cambriolage. Dans cette cave, l’atmosphère est épouvantable, toutes les issues sont bouchées, et puis les captifs ont visiblement de vieux comptes à régler entre eux.

Pourtant, au coeur de cette noirceur, la découverte du livre Histoire d’une âme de sainte Thérèse de Lisieux va éclairer les enfants, et particulièrement Cécile. Avec un jeune garçon, Olivier, elle va tout faire pour sortir de la cave, puis arracher les autres à cet enfer. Mais arrivera-t-elle à les libérer de leur prison extérieure et intérieure ? De son côté, Paul, le père de Cécile, grand violoncelliste à Boston, apprenant que sa fille est sous les bombes, va tenter de rejoindre l’Europe et retrouver sa fille.

Le lecteur se promène entre la Normandie et les Etats-Unis, on suit – sans pouvoir s’arrêter – le périple de Cécile dans la ville en guerre pour chercher à libérer ses amis, et le périple de son père pour rejoindre le continent européen. Sainte Thérèse de Lisieux vient illuminer ce roman.

Christine d’Erceville, auteur et scénariste, écrit depuis plusieurs années des histoires ou des planches de BD dans différents magazines. Elle a publié des livres pour enfants et un album de bande dessinée. Et, dans cette collection “les saints, les héros, les génies”, elle a publié Thomas More, le secret d’un homme libre. Après des études de philosophie et de lettres (Master), elle a travaillé dans la presse écrite et radio.


Vous aimerez aussi...