Histoire des polices en France

Parution de Jean-Marc Berlière, René Lévy, Histoire des polices en France. De l’Ancien Régime à nos jours, Paris, Nouveau monde éditions, 2011, 780 p. ISBN 2-84736-573-7

Présentation de l’éditeur

L’efficacité policière est devenue un enjeu politique et électoral majeur dans une démocratie en proie à l’angoisse sécuritaire. Combinant histoire longue et histoire immédiate, ce livre propose la première synthèse globale des polices sur trois siècles, couvrant leurs principales missions : l’ordre public, la police criminelle et la police politique.
De la création de la lieutenance de police par Colbert et Louis XIV en 1667 au récent rattachement de la gendarmerie nationale au ministère de l’Intérieur, en passant par la création de la Police Nationale par Vichy au printemps 1941 et le rattachement de la préfecture de police à la Police Nationale par de Gaulle en 1966… tout montre l’attention extrême de tous les régimes pour un instrument qui semble inséparable du politique.
Malgré l’image courante d’une institution purement étatique et centralisée, l’ouvrage s’attache à décrire un monde pluriel, traversé de concurrences séculaires entre le privé et le public, le local et le national (voire l’inter- national), le civil et le militaire, les amateurs et les professionnels.
C’est l’histoire de toutes ces polices, de leurs rapports délicats avec le pouvoir, de leurs réformes et de leurs missions, des fantasmes et des sentiments contradictoires qu’elles suscitent qui constitue l’objet de cet ouvrage sans précédent.

Voir sur Criminocorpus. Revue hypermédia, dossier n° 4. Histoire de la police


Vous aimerez aussi...