Corsetière inspirée, amie de la révolutionnaire Louise Michel : Herminie Cadolle

A la Perséphone. Corsets de Paris. Affiche publicitaire de 1889

« Il arrive parfois que Criminocorpus sorte des sentiers battus pour traiter avec ou sans désinvolture des sujets moins sensibles. En ce début d’été, nous adressons un petit clin d’œil à une amie de la révolutionnaire Louise Michel, une corsetière inspirée : Herminie Cadolle qui fut la première femme à offrir à la poitrine un soutien retenu efficacement aux épaules, mais indépendant du corset … Allons, il nous tarde de lire un petit article rédigé le 27 mai 2017 par la rédaction de France-pittoresque (D’après « 12 corsets qui ont changé l’Histoire » (par Michel de Decker) paru en 2011, « Gil Blas » du 10 novembre 1882,« Belle et ronde » (par Catherine Tinghérian) paru en 2012et « Petit Futé Paris » paru en 2016). Photographie à la une, bande défilante : Eugénie Herminie Cadolle – 1842-1926 – Communarde, soutien de Louise Michel – Fonde une maison de lingerie à Buenos Aires puis Paris et invente le soutien gorge qui libère les femmes du corset. » Ph.P.

Certains attribuent l’invention du soutien-gorge à un Américain, Otto Titzling, lorsqu’en 1902, amoureux de la cantatrice Swanhilda et souffrant de voir sa belle gênée dans ses vocalises par un corset ayant tout du carcan, il confectionne pour elle l’accessoire célèbre, sans pour autant penser à en déposer le brevet, ce que fait un Français installé à New York, Philippe de Brassière, d’où le nom de « bra » par lequel on désigne aujourd’hui outre-Atlantique le soutien-gorge… Pour en savoir plus sur France-pittoresque

Parution du livre le 27 octobre 2016 – Ce livre s’aventure dans les pas de femmes au destin éblouissant. Toutes ont tracé leur sillon en Bourgogne. Aujourd’hui oubliées, souvent méconnues, ces femmes ont pourtant connu un parcours qui laisse sans voix : Marguerite Boucicaut, gardienne d’oies illettrée, deviendra une puissante femme d’affaires à l’origine des grands magasins dans le monde. Herminie Cadolle, révolutionnaire qui tâtera de la prison, sera une célèbre créatrice de mode qui inventera le soutien-gorge. Marguerite Monnot, femme énigmatique et discrète, fera lever les foules dans les salles de concert de la planète. Captivantes, enlevées, ces histoires brossent des vies empreintes de courage et de ténacité. Jeanne Barret, simple domestique, deviendra la première femme de l’histoire à effectuer un tour du monde. Henriette d’Angeville, surnommée la fiancée du mont Blanc « , épousera une carrière d’alpiniste intrépide et chevronnée. Vingt récits passionnants ; vingt femmes de notre région dont la vie est à peine croyable tant elle est époustouflante…

Avec plus d’une cinquantaine d’ouvrages publiés chez de prestigieux éditeurs, Albine Novarino-Pothier, qui habite la Bourgogne, est une auteure bien connue en France. Historienne de la littérature, anthologiste, chroniqueuse pour la presse régionale, là voilà qui plonge dans les parcours captivants des femmes d’exception de sa région.

  • Éditeur : PAPILLON ROUGE ÉDITEUR
  • Collection : LITTÉRATURE

La communarde et féministe Herminie Cadolle, proche de Louise Michel, mit au point le « corselet-gorge » en 1889.

C’est dans la rubrique de faits divers que son nom apparaît la première fois dans la presse. Le 7 octobre 1882, Herminie Cadolle prend la défense d’un ouvrier qui « faisait scandale dans la boutique d’un pâtissier » et tient tête aux agents de police venus régler le litige. Elle sera condamnée à une amende et à six jours de prison pour outrage à agent. Voici la description qui est faite d’elle dans le Gil-Blas du 10 novembre …

Pour en savoir plus lire le billet publié le 1er juillet 2016 sur le site retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *