25 juin 1637 : exécution de l’alchimiste Noël Picard dit Dubois

 


Un alchimiste préparant la pierre philosophale. Gravure (colorisée) de 1635

Successivement capucin, prêtre, luthérien puis catholique avant de se marier, il se prétendait possesseur de secrets merveilleux et trompa quelque temps le cardinal de Richelieu qui, piqué d’avoir été pris pour dupe, fit condamner Dubois à mort pour crime de magie

Noël Picard naquit à Coulommiers, où son père exerçait la chirurgie ; il se destina d’abord à la même carrière ; mais bientôt il changea d’avis et se mit au service d’un nommé Dufay, qui l’emmena dans le Levant. Pendant trois ou quatre ans que durèrent ses voyages dans cette contrée, il chercha toujours à s’instruire dans les sciences occultes. De retour à Paris, il passa six ans dans la débauche, avec les adeptes de la philosophie hermétique. Ne sachant plus comment exister, il entre chez les Capucins de la rue Saint-Honoré ; mais au bout de sept ou huit mois, il s’enfuit par-dessus les murs des Tuileries…

(D’après « Éphémérides universelles, ou Tableau religieux, politique, littéraire, scientifique et anecdotique, etc. » (Tome 6), édition de 1834)

Pour en savoir plus lire le billet publié  le SAMEDI 20 mai 2017 par LA RÉDACTION sur le site de http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5863

 


Vous aimerez aussi...