Les 16 et 17 juillet 1942 ( la terrible rafle du Vel d’Hiv)

Cette peinture que j’ai réalisée à partir de l’unique photo d’époque pour rappeler la mémoire de la terrible rafle du Vel d’Hiv

Les 16 et 17 juillet 1942, 13 152 Juifs sont arrêtés par la police française. 1129 hommes, 2916 femmes et 4115 enfants sont enfermés dans l’enceinte sportive du Vélodrome d’hiver. Les couples sans enfants et les célibataires (1989 hommes et 3003 femmes) sont internés au camp de Drancy.

Du 19 au 22 juillet, les familles du Vél’ d’hiv’ sont transportées dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande. Adultes et adolescents sont déportés en premier. Brutalement séparés de leurs parents, environ 3000 enfants en bas-âge sont laissés sur place dans une affreuse détresse. Ils sont transférés à Drancy puis déportés entre le 17 et 31 août 1942. Aucun d’entre eux n’est revenu. 

Dans le cadre de la « Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France », une cérémonie se tiendra dimanche 16 juillet 2017 au monument commémoratif de la rafle du Vél’ d’hiv’, quai de Grenelle à Paris. D’autres commémorations sont organisées partout en France. Francine Mayran a partagé la publication de Témoigner de ces vies-Peindre la mémoire.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *