Les Équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS) ont participé, pour la première fois, au défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées

ANONYMAT – Les Équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS) ont participé, pour la première fois, au défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées. Une première qui n’a failli pas se faire… A deux jours de la parade, les ERIS, qui ne sortent jamais sans casque ni cagoule, avaient indiqué qu’ils ne descendraient les Champs-Elysées que si on les autorisait à défiler avec des lunettes de soleil…

« Pour la deuxième année consécutive, le Président de la République a voulu que l’administration pénitentiaire défile le 14 juillet sur les Champs-Elysées. Après l’école nationale d’administration pénitentiaire en 2016, ce sont les équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS) qui sont mises à l’honneur.

Créées en 2003 par le préfet Didier Lallement, ces équipes constituent les troupes d’élite de la pénitentiaire : elles ont pour mission de gérer les incidents graves en détention (mutineries, mouvements collectifs, prises d’otage…) et de renfor­cer la sécurité des établissements ou de certaines missions. Elles sont constituées de personnels de sur­veillance spé­cialement recrutés et formés.

Il existe neuf ERIS en métropole, à raison d’une par direction interrégionale, dont l’effectif varie entre 36 et 71 agents. Elles sont mobilisables rapidement sur les établissements de leur ressort pour prévenir ou mettre fin à des incidents ; un système d’astreinte garantit la disponibilité opérationnelle d’effectifs 24 heures sur 24 toute l’année.

Depuis leur création, les ÉRIS ont réalisé près de 17 000 missions, dont 2 000 en 2016. » (Communiqué de presse de la Direction de l’Administration pénitentiaire).

défilé du 14 juillet 2017, les ERIS de l’administration Pénitentiaire …


Vous aimerez aussi...