Au sujet de la prime de capture de neuf jeunes évadés de la colonie de Jommelières

Le Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes …  continue cet été l’exploration du blog d’un ami de Criminocorpus, Jacky Tronel  (un jeune retraité natif de Tours) , habitant dans le Bergeracois, et,… par ailleurs directeur de la revue Secrets de Pays | Échos du Pays des Bastides (Lire dernièrement  un  très bel  article sur Les Bastides du Périgord)  – PH.P.

Aujourd’hui : Au sujet de la prime de capture de neuf jeunes évadés de la colonie de Jommelières

Le poème de Jacques Prévert « Chasse à l’enfant » et son célèbre refrain : « Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! » furent inspirés par la mutinerie d’août 1934 à Belle-Île-en-Mer. Après que les moniteurs eurent tabassé un pupille, les jeunes détenus de la colonie pénitentiaire se soulevèrent et s’enfuirent. Une prime de vingt francs fut offerte à quiconque capturerait un fugitif. Cette mutinerie déclencha une campagne de presse réclamant la fermeture des bagnes d’enfants. Quelques années plus tôt, en août 1891, à la limite de la Dordogne et de la Charente, neuf enfants s’évadèrent de la colonie agricole de Jommelières et furent repris par la gendarmerie. Le montant de la prime de capture fit débat…

Pour en savoir plus lire le billet publié par  le  samedi 1 janvier 2011 sur le site Prisons-cherche-midi

Photographie à la une, bande défilante :  « Les Vauriens », téléfilm retraçant l’histoire du bagne pour enfants de Belle-Île-en-Mer (2006). Au centre, le jeune acteur Jean Senejoux, alias Louis « Loulou » Delpierre. © Photo France 3

Ce blog consacré à l’Histoire pénitentiaire et à la Justice militaire est né le 19 février 2010. L’exposition sur les prisons parisiennes organisée par le Musée Carnavalet du 10 février au 4 juillet 2010 (à laquelle j’ai participé pour la partie relative aux prisons militaires) en a été l’élément déclencheur.

Les articles mis en ligne concernent d’abord la prison militaire de Paris, dite « Prison du Cherche-Midi », et son annexe de la Santé, la « Prison militaire du Cherche-Midi repliée à Gurs » puis à Mauzac. Sensible à tout ce qui porte atteinte aux Libertés et aux Droits de l’Homme, je me suis également intéressé aux politiques et aux pratiques de contrôle, d’exclusion, de répression et d’enfermement, s’agissant des hommes, des prisons et des camps

Jacky Tronel : Attaché de recherche à la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris), responsable scientifique du programme de recherche sur le Cherche-Midi

Coordinateur de rédaction de la revue d’Histoire Arkheia

Membre du comité scientifique de la revue Histoire pénitentiaire

L’un des administrateurs de la page publique de Criminocorpus sur Facebook.

Contact : tronel.jacky@wanadoo.fr – 06 75 22 98 46


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *