Inspections de la Feldkommandantur au camp de nomades des Alliers

Le Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des crimes …  continue cet été l’exploration du blog d’un ami de Criminocorpus, Jacky Tronel  (un jeune retraité natif de Tours) , habitant dans le Bergeracois, et,… par ailleurs directeur de la revue Secrets de Pays | Échos du Pays des Bastides (Lire dernièrement  un  très bel  article sur Les Bastides du Périgord)  – PH.P.

Aujourd’hui : Inspections de la Feldkommandantur au camp de nomades des Alliers

Les 11 et 12 décembre 1940, le médecin de la Feldkommandantur d’Angoulême inspecte le « camp de concentration des nomades », situé à Sillac Les Alliers, au sud-ouest d’Angoulême, en bordure de la voie ferrée Paris-Bordeaux.

Le rapport qui en résulte fait état d’une « situation scandaleuse […] contraire à la dignité humaine ». Les autorités d’occupation pointent du doigt la gestion désastreuse de ce camp d’internement français et mettent en demeure le préfet de la Charente d’y remédier dans l’urgence : « l’apparition […] de maladies infectieuses susceptibles de constituer un danger de contagion pour la population civile vivant aux environs du camp des Alliers est à craindre ». Quand les Allemands donnaient aux Français des leçons sur la tenue des camps d’internement !…

Pour en savoir plus lire le billet publié par  le samedi 23 juillet 2011 sur le site Cherche-midi-mauzac

Photographie à la une, bande défilante : Rapport du médecin de la Feldkommandantur 749

Ce blog consacré à l’Histoire pénitentiaire et à la Justice militaire est né le 19 février 2010. L’exposition sur les prisons parisiennes organisée par le Musée Carnavalet du 10 février au 4 juillet 2010 (à laquelle j’ai participé pour la partie relative aux prisons militaires) en a été l’élément déclencheur.

Les articles mis en ligne concernent d’abord la prison militaire de Paris, dite « Prison du Cherche-Midi », et son annexe de la Santé, la « Prison militaire du Cherche-Midi repliée à Gurs » puis à Mauzac. Sensible à tout ce qui porte atteinte aux Libertés et aux Droits de l’Homme, je me suis également intéressé aux politiques et aux pratiques de contrôle, d’exclusion, de répression et d’enfermement, s’agissant des hommes, des prisons et des camps

Jacky Tronel : Attaché de recherche à la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris), responsable scientifique du programme de recherche sur le Cherche-Midi

Coordinateur de rédaction de la revue d’Histoire Arkheia

Membre du comité scientifique de la revue Histoire pénitentiaire

L’un des administrateurs de la page publique de Criminocorpus sur Facebook.

Contact : tronel.jacky@wanadoo.fr – 06 75 22 98 46


Vous aimerez aussi...