Un monde de camps – Les réfugiés, une bonne affaire

Cécile Carrière. — de la série « Barques », 2014 cecilecarriere.fr – Collection Fondation François Schneider

Les désastres humanitaires ne sont pas désastreux pour tout le monde. Cabinet d’audit, vendeur de cartes de paiement ou géant de l’ameublement : sitôt qu’un camp ouvre, des entreprises se précipitent pour profiter d’une « industrie de l’aide » dont le volume annuel dépasse 25 milliards de dollars … Mai 2017, pages 14 et 15

Pour en savoir plus lire le billet publié par Nicolas Autheman   sur le site du Monde-diplomatique

 

 


Vous aimerez aussi...