Quand la morgue était une attraction parisienne

Tout au long du XIXe siècle, des millions de touristes et de Parisiens se sont pressés pour visiter l’un des endroits les plus courus de la capitale. Il ne s’agit ni d’un musée ni d’un parc, mais d’un lieu bien plus inattendu : la Morgue de Paris. On vous en dit plus sur cette attraction très prisée des Parisiens d’antan !

Aux origines de la « morgue »

La morgue ne saurait, aujourd’hui, être autre chose qu’un lieu réservé aux autorités médico-légales ou aux familles venues identifier leur proche. Et pourtant, la pudeur imposée en ce lieu n’a pas toujours été observée et n’est en vigueur que depuis un siècle. Et pour cause, avant que le préfet de police Louis Lépine ne décide, à l’aube de la première guerre mondiale, de protéger les cadavres du regard du monde, la morgue était un espace public où les dépouilles étaient exposées à la vue de tous

Pour en savoir plus lire le billet publié le 3 août 2017 sur le site Paris zigzag


Vous aimerez aussi...