« L’auberge sanglante » de la Croix-Georgette

L’auberge des Cauquelin – aujourd’hui détruite – se trouvait à la Croix-Georgette, à la sortie du Mans, sur la route de Sablé. Il s’agit de la première maison sur la gauche sur cette carte postale du début du XXe siècle. Après le drame qui s’y est déroulé un siècle plus tôt, elle a poursuivi sa carrière d’auberge, de café puis de snack-bar, avant d’être rasée récemment. Elle se trouvait à l’endroit du terrain nu, près du rond-point de la Croix-Georgette. |

Histoire du crime en Sarthe. 1799. Un homme se présente à l’auberge des Cauquelin. Comme d’autres voyageurs sur la route du Mans à Sablé, il va disparaître. Mais cette fois, il y a un témoin…

« L’affaire se déroule à une époque tourmentée de notre histoire, puisque nous sommes en plein milieu de la Révolution. L’auberge des Cauquelin se trouve dans la commune de Saint-Georges-du-Plain (qui ne sera rattachée au Mans qu’en 1855), en bordure de l’ancienne route de Sablé.

À l’époque, la commune que l’on surnommait aussi « le petit Saint-Georges » présentait déjà cette rangée de maisons, alignées le long de la voie. Ce qui n’empêchait pas le village d’avoir son église, qui existe toujours d’ailleurs…

Alain Moro, Auteur des Grandes affaires criminelles de la Sarthe (Éditions De Borée).

Recueilli par Olivier Renault le 6 août 2017 sur le site de Ouest-france


Vous aimerez aussi...