L’expression  »panier à salade » s’utilise pour désigner un fourgon cellulaire transportant des prisonniers.

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photographique : Guerre 1914-1918. « Les étrennes des escarpes : le « panier à salade » sera désormais automobile », fin décembre 1917. Voiture cellulaire hippomobile, qui sera remplacées par une automobile. © Excelsior – L’Equipe / Roger-Viollet – Numéro d’image : 74149-27 Numéro d’inventaire : EXL-15079 – Guerre 1914-1918. « Les étrennes des escarpes : le « panier à salade » sera désormais automobile », fin décembre 1917. Voiture cellulaire automobile, équipée de sept cellules, aérées par la toiture, qui va remplacer les anciens « paniers à salade » hippomobiles. © Excelsior – L’Equipe / Roger-Violletr – Numéro d’image : 74149-26 Numéro d’inventaire : EXL-15080 – Guerre 1914-1918. « Les étrennes des escarpes : le « panier à salade » sera désormais automobile », fin décembre 1917. Voiture cellulaire automobile, équipée de sept cellules, aérées par la toiture, qui va remplacer les anciens « paniers à salade » hippomobiles. © Excelsior – L’Equipe / Roger-Viollet – Numéro d’image : 74149-25 Numéro d’inventaire : EXL-15088

Pour en savoir plus :

L’histoire du panier à salade – Vidéo Ina.fr

Les fourgons cellulaires – attelage-patrimoine

 

Voiture cellulaire attaquée par les apaches. Paris, 1907. © Roger-Viollet – Numéro d’image : 3635-12 Numéro d’inventaire : RV-318038


Vous aimerez aussi...