l’Ile du Levant et les bagnes pour enfants

Le pénitencier de l’île du levant a connu une brève et tragique existence, et constitue une tâche indélébile dans l’histoire de France et son traitement de l’enfance défavorisée. Au milieu du 19ème siècle, la misère pullule dans les rues des villes, et la justice du second empire n’a pas de considération particulière pour les mineurs, quel que soit leur âge. Le 5 août 1850, Louis Napoléon Bonaparte promulgue une loi visant à instaurer des Centres d’Education et de Patronage pour jeunes détenus. L’empereur a pour objectif de rééduquer les enfants par le travail et de nettoyer les villes des délinquants. Comme on envoie les adultes dans des bagnes pour exécuter des travaux forcés, les petits délinquants iront travailler pour se rendre utile au lieu d’aller en prison. En autorisant les bagnes privés pour mineurs, l’empereur Napoléon III entend débarrasser les villes et les campagnes des innombrables vagabonds et orphelins qui les peuplent…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Virginie Ikky  Le 26 décembre 2009  sur le site Greffier noir


Vous aimerez aussi...