L’Histoire de France pour les Nuls. Mais qui sont les nuls ?

L’appétit des Français pour l’histoire semble sans limite et les éditeurs en profitent pour produire des albums qui n’ont de bande dessinée que le nom.

Découvert il y a peu, le 8e volume de L’Histoire de France en BD pour les Nuls consacré à la Révolution et à l’Empire publié par les Editions First vient de nous arriver. Nous ne connaissions pas cette collection qui vient s’ajouter à celle initiée par L’Ecole des Loisirs et celle de Casterman beaucoup plus ancienne. Disons-le vite, les publics visés ne sont pas les mêmes, Casterman et L’Ecole des Loisirs visent un public jeune alors que First vise le grand public, mais à lire ce 8e tome, on peut se demander quelle définition les auteurs et éditeurs ont du grand public. Qui peut ingurgiter cette masse d’information et de texte ? En 47 pages de bande dessinée, les trois auteurs réussissent l’exploit de taille de faire rentrer la Révolution française et le Premier Empire qui comme chacun sait sont pauvres en évènements et en conséquences. Cet album n’est clairement pas un moyen de comprendre ou de saisir les perspectives historiques. Plus qu’un récit historique, c’est un alignement de dates et de noms, un empilement de cases qui donnent sans hiérarchie une liste d’évènements, sans prendre le temps de vraiment les mettre en relation les unes avec les autres…

Pour en savoir plus lire le billet publié par  STÉPHANE DUBREIL , le 1er septembre 2017 sur le site Cases d’histoire


Vous aimerez aussi...