Journée d’hommage à J-C FARCY. Histoire contemporaine, déviances, justice

 

 

Journée organisée conjointement par

l’École doctorale Histoire moderne et contemporaine de Paris IV et Criminocorpus.


DATE : Mardi 21 juin 2011

LIEU : Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris VIe

M° Odéon, Saint-Michel, Cluny

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

 

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

 

9h30 – Accueil et introduction

Des villages aux prétoires : un parcours, une œuvre, par Jean-Noël Luc, professeur d’histoire, Université Paris IV

Un historien face à la justice, par Marc Renneville, maître de conférences d’histoire, Direction de l’administration pénitentiaire

 

10h – Conférences

Naissance d’une histoire des prisons, par Michelle Perrot, professeure émérite d’histoire, Université Paris VII.

Histoire de la prison, histoire de la justice : itinéraires croisés, par Jacques-Guy Petit, professeur émérite d’histoire, Université d’Angers

 

10h 45 – Table ronde 1. Le chercheur et le pédagogue : du papier au numérique

Modérateur : Benoît Garnot, professeur d’histoire, Université de Dijon

Bruno Aubusson de Cavarlay, directeur de recherches, CNRS–CESDIP

Mathias Gardet, maître de conférences de sciences de l’éducation, Université Paris VIII

Pierre Prétou, maître de conférences d’histoire médiévale, Université de La Rochelle

 

11h 30 : pause


11h 45 – Coup d’œil sur un laboratoire

Quand la sociologie rencontre l’histoire : le CESDIP, par René Lévy, directeur de recherches en sociologie, CNRS –CESDIP

 

12h -Table ronde 2. Les déviances

Modérateur : Dominique Kalifa, professeur d’histoire, Université Paris I

Guillaume Perissol, doctorant d’histoire, Université Paris IV, sous la co-direction de Jean-Claude Farcy

Ivan Jablonka, maître de conférences d’histoire, Université du Mans et Collège de France

Alain Faure, ingénieur d’études, Université Paris X

 

14h 15 – La parole aux jeunes chercheurs

Police et justice face aux délinquants juvéniles de la Seine durant la crise des années 1930, par Olivier Golliard, doctorant d’histoire à l’Université Paris IV, sous la co-direction de Jean-Claude Farcy

 

14h 30 – Table ronde 3. Force publique et police judiciaire

Modérateur : Roselyne Letteron, professeur de droit, Université Paris IV

Quentin Deluermoz, maître de conférences d’histoire, Université Paris XIII

Arnaud-Dominique Houte, maître de conférences d’histoire, Université Paris IV

Laurent Lopez, doctorant d’histoire, Université Paris IV

Laurence Montel, postdoctorante au Centre d’histoire du droit et de la justice, Université catholique de Louvain.

 

15h 15 – La parole aux jeunes chercheurs

L’éducation spécialisée en Seine-Maritime depuis 1945, par Sophie Victorien, chargée de recherche post-doctorale (ANR Sciencepeine, GRHis, université de Rouen), secrétaire de rédaction de Criminocorpus

 

15h30 – Table ronde 4. La justice pénale et ses pratiques

Modérateur : Xavier Rousseaux, maître de Recherches FRS-FNRS, professeur d’histoire à l’Université catholique de Louvain

Florence Renucci, chargée de recherche, CNRS-Centre d’histoire judiciaire, Lille

Jean-Jacques Yvorel, chargé de cours et de recherches, EN-PJJ

Jean-Claude Vimont, maître de conférences d’histoire, Université de Rouen

 

 

16h15 : pause

 

16h 30 – La parole aux jeunes chercheurs

La relégation des récidivistes en Guyane française, par Jean-Lucien Sanchez, docteur en Histoire (EHESS), affilié à l’IRIS, EHESS/CNRS/Inserm/Université de Paris XIII, éditeur de Criminocorpus

 

16h 45 – Table ronde 5. Le personnel de l’institution judiciaire

Modérateur : Jean-Jacques Clère, professeur d’histoire du droit, Université de Dijon-Centre Georges Chevrier

Alain Bancaud, chargé de recherches, CNRS-Institut d’histoire du temps présent

Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire, Université de Poitiers

Catherine Fillon, maître de conférences d’histoire du droit, Université Lyon III

Sandra Gérard-Loiseau, ingénieure d’études, CNRS-Centre d’histoire judiciaire, Lille.

 

17h 30 – En guise de conclusion

Les archives judiciaires entre archivistes et historiens, par Juliette Nunez, chef du département des Archives, de la documentation et du patrimoine, ministère de la Justice et des Libertés


Vous aimerez aussi...