Hélène Berr, une vie confisquée

« Il y avait sûrement en 1942 des après-midi où la guerre et l’Occupation semblaient lointaines et irréelles. Sauf pour une jeune fille du nom d’Hélène Berr, qui savait qu’elle était au plus profond du malheur et de la barbarie ; mais impossible de le dire aux passants aimables et indifférents. Alors, elle écrivait un journal. Avait-elle le pressentiment que très loin dans l’avenir, on le lirait ? » 

Extrait de la préface de Patrick Modiano au Journal de Hélène Berr. Le Journal d’Hélène Berr – 1942-1944. Hélène Berr

Grâce à l’enregistrement du journal d’Hélène Berr par la comédienne Elsa Zylberstein, aux éditions Audiolib, nous pouvons entendre son journal, un témoignage sensible et visionnaire sur la vie quotidienne des juifs sous l’occupation.

A l’occasion de l’exposition « Hélène Berr, une vie confisquée » au Mémorial de la Shoah, j’ai rencontré Mariette Job, la nièce de Hélène Berr, et Karen Taïeb, responsable des archives au Mémorial.

Pour en savoir plus lire le billet publié par  Valérie Nivelon

Diffusion : samedi 23 janvier 2010 sur le site Rfi.fr

Valérie Nivelon. | RFI/Pierre René-Worms

Chaque semaine, La marche du monde vous propose de découvrir l’histoire de nos sociétés contemporaines. Sur les cinq continents, nous recherchons des témoignages, mais aussi des archives radiophoniques et musicales, pour revivre les événements et les mouvements qui éclairent l’actualité. En Afrique, en Asie, en Amérique, en Europe et au Proche-Orient, rafraîchissons-nous la mémoire et partageons notre histoire !


Vous aimerez aussi...