L’Olimpo, de centre clandestin de détention à espace pour la mémoire en Argentine

El « Olimpo », Buenos Aires• Crédits : Instituto Espacio para la Memoria

Cette intervention s’intéresse au cas particulier de l’Olimpo, un ancien centre de la ville de Buenos Aires. L’intervention de Maryline Joncquel a pour objectif de non seulement de revenir sur le parcours du lieu, mais aussi sur son travail au quotidien avec des groupes, notamment scolaires.

Cette conférence / projection a été donnée dans le cadre de La semaine de la mémoire 2016 qui s’est déroulée du 19 au 23 septembre en Normandie. Le programme comptait plus de 30 initiatives allant de la conférence grand public aux ateliers d’expériences grand public voire à des projections de films et des manifestations liant art et science. La MRSH, Cyceron, B2V, le Mémorial de Caen et Relais d’sciences, centre de culture scientifique et technique, se sont associés pour cette semaine de la mémoire. Cette démarche est conçue dans un esprit d’association large où chaque institution, chaque entité, apporte son concours et garde toute son initiative et son indépendance.

Maryline Joncquel est assistante de recherche et guide dans l’ancien centre clandestin Olimpo à Buenos Aires. La séance était présentée par Nadia Tahir, enseignante-chercheuse dans l’Équipe de recherche sur les Littératures, les Imaginaires et les Sociétés – ERLIS (EA 4254)…

Pour en savoir plus, écouter le document sonore et lire le billet publié le 26 octobre 2016 sur  France culture

Maison de la Recherche en Sciences Humaines

Conférences


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *