Le système de sûreté lyonnais selon les arrêtés du 6 décembre 1833 (Amos Frappa)

Histoire de la police

Nouvel article d’Amos Frappa dans le cadre du dossier sur l’histoire de la police

” Le 6 décembre 1833, le maire de Lyon Gabriel Prunelle adopte trois arrêtés instaurant un service de sûreté. Il s’agit de la seconde ville française à se doter d’un groupe de policiers spécialisé dans la recherche et l’arrestation des malfaiteurs. Un an plus tôt, le préfet de police Gisquet met à profit l’expérience de «  la Rousse » , surnom donné à la brigade de l’ancien bagnard Vidocq, pour équiper la capitale d’une telle structure. Le premier des textes du 6 décembre 1833 fixe les attributions du bureau de sûreté (lire le texte). Le second énumère les compétences de François Rousset, promu chef de la « police des voleurs » à Lyon (lire le texte). Le troisième nomme un remplaçant aux anciennes fonctions remplies par Rousset (lire le texte). Quelle est la portée de ces trois arrêtés municipaux ?”

[Lire la suite sur Criminocorpus]


Vous aimerez aussi...