Valeurs et justice, écarts et proximités entre société et monde judiciaire du Moyen Âge au XVIIIe siècle

Parution de Bruno Lemesle et Michel Nassiet (dir.),  Valeurs et justice, écarts et proximités entre société et monde judiciaire du Moyen Âge au XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de rennes, 2011.

Il n’existe jamais une absolue coïncidence entre les conceptions, les valeurs et les normes du monde de la justice et celles de la société. Ce sont les écarts, les distances ou les proximités entre les conceptions de l’une et l’autre que ce livre entreprend d’explorer dans le temps. Ce que l’on découvre au fil des analyses, c’est une distance entre les valeurs partagées par la société et certaines pratiques judiciaires étroitement liées au pouvoir politique, le pouvoir souverain, soit en expansion, soit, au contraire, en difficulté. Ce livre éclaire donc aussi, à côté de la force de la justice négociée et de la proximité qu’elle maintient entre magistrats et justiciables, l’ambivalence de la justice en tant qu’attribut de la souveraineté.

Vous aimerez aussi...