“13h15 le dimanche”. L’affaire Erignac

Portrait buste Claude Erignac

Le 6 février 1998, pour la première fois depuis la Libération, un préfet est assassiné sur le sol français. Ce soir-là, Claude Erignac est tué à bout portant alors qu’il marche dans les rues d’Ajaccio. Le meurtre devient immédiatement une affaire d’Etat et révèle les liens tendus entre la République et une partie de son territoire, la Corse.

Pressions politiques, guerre des polices, l’enquête piétine d’emblée. Il faut attendre le 21 mai 1999, soit plus d’un an après les faits, pour que six nationalistes corses soient arrêtés. En garde à vue, ils avouent avoir participé au meurtre et désignent Yvan Colonna, le berger de Cargèse, comme étant le tireur. Ce dernier reste introuvable et disparaît pendant quatre ans pour l’une des cavales les plus médiatisées de France…

Présenté par Laurent Delahousse – Mis à jour le 10/09/2017 | avatarFrance Télévisions

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site France tv info.

Hommage au préfet Erignac pour le 15ème anniversaire de sa mort …

Cérémonie d’hommage au préfet Claude Erignac – YouTube


Vous aimerez aussi...