Des années folles à la banalisation : la fabrique du mot « gay »

La 1e « gay pride » en France, Paris, 25 juin 1977• Crédits : Stringer – AFP

Previously |Alors que le film de Robin Campillo, « 120 battements par minute », vient d’être choisi pour représenter la France aux Oscars, voici un retour sur l’histoire du mot « gay », qui remonte au début du XXe siècle aux Etats-Unis.

Quand on évoque l’histoire de l’homosexualité, on pense spontanément aux années 1970. Or pour envisager le terme « gay » et comprendre l’évolution de son sens à travers le temps, il faut faire un bond en arrière, et remonter jusqu’aux années 1920. « La Fabrique de l’Autre », c’est chaque mois dans La Fabrique de l’Histoire l’analyse d’un mot qui catégorise un groupe de gens, et une plongée dans l’histoire pour comprendre la genèse de ce terme. Alors que le film de Robin Campillo, 120 battements par minute, vient d’être choisi pour représenter la France aux Oscars, voici un retour sur l’histoire du mot « gay », qui remonte au début du XXe siècle…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 25 septembre 2017 sur France culture.


Vous aimerez aussi...