La prostitution à Lyon au XIXe siècle (Alexandre Nugues-Bourchat) – Conférence du 10 mai 2011 à la Bibliothèque de Lyon

Conférence du 10 mai 2011 – Dans le Lyon du XIXe siècle, une épreuve de force se joue entre les élites (municipale, préfectorale, gouvernementale) et la population laborieuse. Cette dernière vit en grande partie de manière autonome, s’autorégule selon des principes partagés mais qui paraissent d’un autre âge à ceux qui doivent gérer la société urbaine. Le XIXe siècle démultiplie ainsi lois et ordonnances et accouche d’une police moderne se voulant efficace. L’un des premiers objets auxquels il a fallu s’attaquer a été la prostitution. L’idéal prostitutionnel réside alors dans la maison de tolérance. Les registres des bordels lyonnais conservés aux archives sont bavards et permettent de cartographier l’offre prostitutionnelle tout autant que de dresser le portrait social des prostituées. D’autres sources nous renseignent sur l’infamie de leur existence : comment elles sont rejetées dans la marginalité, comment elles peinent à sortir de leur condition, tentant d’échapper à la police ou de s’attirer les bonnes grâces du commissaire, essayant de se soustraire à la visite médicale obligatoire, redoutant l’enfermement à l’Antiquaille et la mort par le péril vénérien. D’une certaine manière, elles ne sont que l’expression amplifiée de la fragilité féminine de l’âge industriel…

Intervenant : Alexandre Nugues-Bourchat, docteur en Histoire contemporaine (université Lumière Lyon 2), enseignant dans le secondaire..

Conférence filmée à la Bibliothèque de Lyon

Télécharger le fichier vidéo


Vous aimerez aussi...