Juillet 1909 : semaine tragique en Catalogne

Illustration : « les troubles de Barcelonne, manifestation devant le Palais de Justice » dans Les Annales Politiques et Litteraires, 24-octobre-1909 – Source : BnF RetroNews

DU 26 JUILLET AU 2 AOÛT 1909, L’ESPAGNE, EMBOURBÉE DANS LA GUERRE COLONIALE AU MAROC, CONNAÎT UN MOUVEMENT INSURRECTIONNEL À BARCELONE DUREMENT RÉPRIMÉ. CET ÉPISODE RESTERA DANS L’HISTOIRE SOUS LE NOM DE « SEMAINE TRAGIQUE ».

Du 26 juillet au 2 août 1909, le sang coule à Barcelone et dans plusieurs villes de province. Le peuple catalan proteste contre la guerre coloniale au Maroc et s’est soulevé, en particulier, contre un décret du 11 juillet qui mobilise les réservistes. Le mouvement se transforme en émeutes, la loi martiale est proclamée, des barricades s’élèvent et de violents affrontements ont lieu avec l’armée.

L’Église, soutien du pouvoir, est visée par les insurgés : 18 églises et 49 couvents ou collèges religieux sont incendiés. La monarchie castillane met plusieurs jours à reprendre le contrôle de la ville. Le bilan est lourd : 2 000 arrestations, 500 blessés, près de 100 morts…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Marina Bellot le 2 octobre 2017 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...