1939 : la dernière exécution publique en France

Dernière exécution publique en France, 1939 : la presse et « une foule répugnante, qui gouaille en dévorant des sandwiches », sont au spectacle.

CONDAMNÉ POUR MEURTRE, EUGÈNE WEIDMANN FUT GUILLOTINÉ DEVANT LA PRISON DE VERSAILLES LE 17 JUIN 1939. TOUTE LA PRESSE ÉTAIT LÀ.

Il fut le dernier guillotiné en place publique de France : né en Allemagne en 1908, Eugène Weidmann est arrêté en 1936 pour plusieurs meurtres commis avec ses complices Roger Million et Jean Blanc : ensemble, ils kidnappaient, détroussaient et assassinaient des touristes dans les environs de Paris. Le procès de Weidmann, que la presse surnomme « le tueur au regard de velours », est très médiatisé. Il est condamné à mort, comme Million (Blanc n’écope que de 20 mois de prison et la sentence de Million sera plus tard transformée en perpétuité)…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 3 juillet 2017 par Pierre Ancery sur le site Retronews.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *