Lire ou relire : “L’enquête judiciaire au XIXe siècle” (Jean-Claude Farcy, Jean-Noël Luc, Dominique Kalifa)

Parution du livre en septembre 2007 –  Comment appréhender les réalités criminelles ? L’enquête judiciaire s’attache à élucider les transgressions, à les construire comme « réalité » sociale. Mais l’opération judiciaire n’est ni mécanique, ni homogène. Elle constitue au XIXe siècle un enjeu majeur de l’ordre social, un instrument de sa protection, un outil de sa reproduction. Rétablir l’ordre importe souvent davantage qu’établir la vérité, et l’enjeu répressif domine. La conjoncture politique, les conflits de classe, les préjugés pèsent sur le déroulement de l’enquête. L’investigation « scientifique » est marginale, l’élucidation rare. En dépit de la méfiance qu’il suscite, c’est le témoignage qui gouverne l’enquête, avec ses mensonges et ses approximations, ses préjugés et ses stéréotypes, ses intimidations et ses règlements de comptes. Et ce sont l’aveu et la dénonciation qui sont plébiscités par des services de police dont la puissance s’affirme tout au long du siècle. Quel est le rôle véritable de la culture indiciaire, probatoire, technique, promue par la modernité judiciaire qui se veut rationnelle et scientifique et voudrait que l’enquête soit une « mécanique judiciaire » ? Des « progrès », sans doute, sont indéniables. Les procédures s’améliorent, le nombre des « actes » d’enquête augmente, les outils se perfectionnent : plans, relevés techniques, photographies se multiplient. Certains parlent de triomphe de la police technique au début du XXe siècle ; mais ces pratiques se limitent à un type très particulier de crimes, ou affaires retentissantes. Ce livre éclaire le fonctionnement des enquêtes dans l’Europe du XIXe siècle, censé être celui des « progrès » de la rationalité judiciaire.

Jean-Claude Farcy : Le premier thème de recherche développé a été celui de l’histoire rurale dans le cadre d’une thèse de doctorat d’Etat consacrée aux Paysans beaucerons du XIXe siècle. Il a été poursuivi par plusieurs études sur la jeunesse rurale et les migrations ayant affecté le monde rural au XIXe siècle. L’essentiel des travaux a ensuite porté sur l’histoire de la justice et du crime à l’époque contemporaine, d’abord sous la forme de la réalisation d’instruments de recherche (Guide des archives judiciaires, Bibliographie de l’histoire de la Justice, étude historiographique), puis de publications et analyses de sources sur les discours de rentrée des magistrats aux deux derniers siècles comme de leurs rapports périodiques sous le Second Empire. Outre de nombreux articles consacrés aux sources judiciaires, au fonctionnement de la justice, à la délinquance juvénile et à la criminalité parisienne, les dernières années ont été consacrées à la réalisation de bases de données nominatives – mises en ligne sur le site du Centre Georges Chevrier – sur le personnel judiciaire (Annuaire rétrospectif de la magistrature, XIXe-XXe siècles) et sur les victimes des répressions politiques du XIXe siècle (inculpés de juin 1848poursuivis suite au coup d’Etat du 2 décembre 1851, travail en cours sur la répression des Communards)… Dernier ouvrage publié Jean-Claude Farcy, Histoire de la justice en France … – Criminocorpus

Jean-Noël Luc, né en 1950, est un historien français. Il est spécialiste d’histoire de l’éducation et d’histoire de la force publique, notamment de la Gendarmerie nationale. Dernier livre publié Histoire des gendarmes : De la maréchaussée à nos jours (Poche …

Dominique Kalifa est professeur à l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne. Ses travaux concernent l’histoire du crime et de la culture contemporaine. Il a notamment publié L’Encre et le Sang. Récits de crimes et société à la Belle Époque (Fayard, 1995), Les Bas-fonds. Histoire d’un imaginaire (Seuil, 2013) et La Véritable Histoire de la Belle Époque (Fayard, 2017). Dernier livre publié Tu entreras dans le siècle en lisant Fantômas … – Criminocorpus

Éditeur Creaphis



Citer ce billet
Philippe Poisson (2017, 14 octobre). Lire ou relire : “L’enquête judiciaire au XIXe siècle” (Jean-Claude Farcy, Jean-Noël Luc, Dominique Kalifa). Criminocorpus. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndf4

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search