DOSSIER : Le mémorial du camp de Rivesaltes vidéo – Mémorial de Rivesaltes : les grandes étapes d’un projet long de 20 ans

Le mémorial de Rivesaltes : 20 ans pour voir le jour. © Maxppp –

Au milieu des années 1990, le projet d’un mémorial sur le camp de Rivesaltes commence à être évoqué. Mais c’est une longue histoire, entre scandale et pétition, initiatives locales et relais politique. Il faudra plus de 20 ans pour assister à sa réalisation.

Le camp de Rivesaltes, le plus grand camp d’internement d’Europe de l’ouest, où plus de 50.000 personnes ont été internés depuis 1941 : des Juifs, des harkis et des réfugiés espagnols. L’idée d’un mémorial commence à germer au milieu des années 1990 chez plusieurs personnalités, dont deux locales, l’écrivain catalan Claude Delmas et Claude Vauchez, et Serge Klarsfeld. Retour sur un projet qui a mis plus de vingt ans à voir le jour

Pour en savoir plus lire le billet par Isabelle LassalleFrance Bleu Roussillon et France Bleu le jeudi 12 octobre 2017 sur le site de France bleu.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Parution du livre le 7 septembre 2010 –  » Il faut que j’en finisse avec cette écriture. Cela me fait dévier du droit chemin, ou au contraire me remet dans le droit chemin ? Je ne sais pas. En tout cas je veux travailler et être raisonnable. C’est ridicule, comme si je pouvais être raisonnable « .  » Je suis là, et je ne peux presque rien faire « .

Friedel Bohny-Reiter, née à Vienne en 1912 et décédée à Bâle en 2001, a travaillé en 1941 et 1942 au camp de Rivesaltes pour le Secours suisse aux enfants. Elle y tient un journal quotidien, traduit et présenté ici par l’historienne Michèle Fleury-Seemuller.

Friedel Bohny-Reiter

Éditeur : Zoé (Editions)


Vous aimerez aussi...