Cary Grant, Greta Garbo, John Ford… Le top des taupes de Hollywood

Le rôle de Cary Grant ?  Surveiller des sympathisants d’Hitler. Greta Garbo ?  Elle aurait sauvé un physicien juif. Et Hedy Lamarr a imaginé un réseau sans fil.
Mondadori via Getty Images

Durant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup d’acteurs et actrices ont aidé les services secrets à espionner les nazis. “Les espions qui venaient d’Hollywood” est une enquête haletante entre strass et OSS, à voir à 22h40 sur OCS Géants.

Il suffit parfois d’un caprice météorologique pour dénicher un sujet en or. Lors du tournage d’un documentaire sur Ronald Reagan à Washington, menacées par les cumulonimbus, Clara et Julia Kuperberg se réfugient au musée de l’Espionnage. Les réalisatrices y découvrent une salle consacrée aux acteurs qui ont collaboré avec l’OSS (Office of Strategic Services, l’ancêtre de la CIA), ou d’autres agences de renseignement, pendant la Seconde Guerre mondiale : « Aux murs étaient placardées des photos de Marlene DietrichJohn Ford ou Joséphine Baker, complétées par des panneaux très succincts, explique Julia Kuperberg. Nous sommes tombées des nues, et nous avons eu envie d’en savoir plus ! »…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Hélène Marzolf le 19 octobre 2017 sur le site de Telerama


Vous aimerez aussi...