Les Brigades du Tigre

Au début du XXe siècle, la France a peur. Des bandes écument villes et campagnes en toute impunité. Et pour cause ! La police ne peut poursuivre les apaches et autres brigands au-delà du territoire de la commune. Chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur, Clémenceau décide d’en finir. Il crée des brigades régionales de police mobile, des superflics avant l’heure, les célèbres Brigades du Tigre. Historia leur consacre un dossier spécial.

Historia mensuel N°712 daté avril 2006


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *